DUR : des chercheurs ont démontré à l’aide d’un jeu vidéo que...

DUR : des chercheurs ont démontré à l’aide d’un jeu vidéo que le déclin cognitif démarre dès l’âge de 24 ans

3171
StarCraft II

DECLIN COGNITIF – Par définition, on considère un sujet comme étant « âgé » à partir de l’âge de 65 ans, et encore, certains repoussent la limite jusqu’à 75 ans. Pourtant, les fonctions cognitives déclinent bien plus tôt…

A partir de quel âge notre cerveau commence-t-il à vieillir ?

C’est en voulant répondre à cette question que Joe Thompson, étudiant en psychologie de l’Université Simon Fraser a  songé aux jeux vidéos. Oui, aux jeux vidéos.

Il a fait équipe avec Andrew Henrey un étudiant en statistiques sous la direction du Pr Mark Blair pour pour réaliser une étude sur l’analyse de la performance de 3,305 joueurs de StarCraft 2 âgés de 16 à 44 ans.

Joe Thompson

StarCraft 2 est un jeu en temps réel de guerre intergalactique appartenant à la catégorie des « jeux de stratégie ». Il nécessite l’élaboration d’une stratégie, une analyse de la menace ennemie, et des réponses rapides et adaptées. Les chercheurs considèrent ainsi que les décisions prises dans le jeu peuvent être comparables à aux réactions à prendre dans le monde réel.

Les résultats de cette étude sont surprenants voire même déprimants : notre capacité mentale à percevoir, analyser et réagir face à une situation commence à décliner brusquement vers l’âge de 24 ans.

Néanmoins, rassurez-vous : si la vitesse de réaction diminue avec l’âge, les joueurs plus âgés semblent se rattraper par leur stratégie. Les joueurs plus jeunes semblent exploiter leur avantage de vitesse en utilisant des stratégies plus complexes tandis que les joueurs plus âgés privilégient des stratégies plus simples et plus efficace.

Ceci illustre le concept de « réserve cognitive » : plus on aura appris et emmagasiné de connaissances et d’expériences dans sa vie, plus on les utilisera lors de la vieillesse pour compenser un ralentissement des communications entre nos neurones ou une baisse de notre mémoire.

Leur étude a été publiée dans la revue scientifique PLOS ONE le 09 avril 2014.

Protégeons notre cerveau

Nos fonctions cognitive déclinent donc tôt, très tôt même.

On sait qu’à partir de l’âge de 70 ans, les zones du cerveau impliquées dans la mémoire, l’action et la décision diminue d’environ 1% de leur volume chaque année.

IRM montrant l'atrophie de l'hippocampe dans le cadre d'une maladie neuro-dégénérative type maladie d'Alzheimer

Deux zones sont particulièrement touchées : l’hippocampe, centre de la mémoire et le cortex frontal, centre du raisonnement et de l’exécution de l’action.
Nous ne sommes pas non plus tous égaux face à ce vieillissement.

Comment faire face à ce triste constat ? Se résigner ?

Certainement pas, tout comme pour le vieillissement cardio-vasculaire, des mesures existent pour ralentir le vieillissement cérébral : l’activité physique régulière, une alimentation équilibrée, la lutte contre le surpoids mais aussi l’entrainement cérébral semblent ralentir ce processus.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire cet article écrit par le Dr Sablonnière publié dans Le Hufftington Post.

Une autre méthode plutôt originale pour lutter contre le déclin cognitif

La piste des jeux vidéos est sérieusement explorée. Et oui, encore les jeux vidéos.

Un jeu vidéo pourrait contribuer à lutter contre le déclin cognitif lié à l’âge selon une étude publiée dans la revue scientifique Nature. Le jeu en question mis au point par des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco a été testé sur des personnes âgées de 60 à 85 ans. Il a permis d’améliorer de manière significative la vigilance et la mémoire de travail des participants. L’autre résultat intéressant est que ces changements persistent même 6 mois après l’arrêt du jeu.

Le jeu, qui s’appelle NeuroRacer, consiste à conduire une voiture le long d’une route infinie. Sur le chemin, des signaux ponctuels colorés apparaissent à l’écran. Pour gagner le jeu, les participants doivent presser un bouton quand un certain signal surgit tout en continuant la conduite.

Les séniors se mettent aux jeux vidéos

Une étude antérieure avait déjà démontré la supériorité d’un jeu vidéo intitulé Road Tour face à d’autres méthodes telles que la pratique des mots croisés.
Le jeu consistait à identifier un modèle de voiture affiché brièvement sur une plaque d’immatriculation. Le but est de monter en niveaux de difficulté. A chaque niveau la vitesse augmente, tout comme les éléments de distraction sur l’écran.
Les personnes ayant joué à « Road Tour » ont obtenu de meilleurs résultats que les joueurs de mots croisés sur les plans de la concentration, de la vitesse et de l’agilité à passer d’une tâche à une autre.

CONCLUSION

Ces résultats témoignent de la plasticité du cerveau des personnes âgées. Ils confirment aussi l’intérêt dans la prévention des maladies neuro-dégénératives – comme la maladie d’Alzheimer par exemple – des techniques d’entrainement cérébral aussi appelées « techniques de stimulation cognitive » dont les jeux vidéos font partie.

SOURCES

  • http://www.huffingtonpost.fr/2014/04/18/vieillissement-24-ans-declin-cognition_n_5157908.html
  • http://www.vancouversun.com/Over+hill+officially+begins+study+finds/9735004/story.html
  • http://www.sfu.ca/pamr/media-releases/2014/study-says-we_re-over-the-hill-at-24.html?utm_source=fb&utm_medium=starcraft2&utm_campaign=CT
  • http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0094215
  • http://www.huffingtonpost.fr/bernard-sablonniere/proteger-cerveau-vieillissement_b_4382451.html
  • http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/un-jeu-video-pour-lutter-contre-le-declin-cognitif-lie-a-l-age-522772813570e50954e42b16
  • http://www.nature.com/nature/journal/v501/n7465/full/nature12486.html
  • http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/05/02/les-jeux-video-freinent-le-declin-mental-des-seniors_3169347_651865.html

Aucun commentaire

Laisser un commentaire